Les chantiers jeunes francophones

IMG_2790Partir en chantier, c’est s’investir dans une démarche de projet,  un engagement volontaire : nettoyer un littoral, rénover un château, planter des arbres, organiser un festival… Il y en a pour tous les goûts ! Les chantiers de jeunes bénévoles ont un rôle éducatif, formateur et social fort ainsi qu’une dimension culturelle. Ils servent au développement local par l’animation et la mise en valeur des richesses patrimoniales, que celles-ci soient naturelles, architecturales et/ou culturelles, artistiques, historiques, etc. Ils relèvent d’une démarche d’éducation populaire par leur ouverture à un large public ainsi que par la transmission de différents savoirs et savoir-faire.

Les chantiers de jeunes bénévoles permettent aux jeunes volontaires qui y participent :

IMG_3661

  • de contribuer à une réalisation collective,
  • de rencontrer des jeunes venus d’autres horizons et d’échanger autour de découvertes captivantes et partagées,
  • de s’initier et de pratiquer des techniques manuelles et artisanales, dont certaines très anciennes, voire presque oubliées,
  • de s’enrichir en participant à des activités artistiques, culturelles ou sportives,
  • de faire acte de mémoire en restaurant le patrimoine naturel, artistique, culturel et/ou historique d’une région.

P1120707Le chantier, c’est aussi un lieu de rencontre et d’échange ! Un véritable choc des cultures, et des milieux mais aussi une intégration à une équipe interculturelle et une expérience enrichissante et atypique à vivre en groupe.

Pourquoi un projet de coopération sur 5 ans (2016/2020) ?

La coopération est l’action de coopérer, de participer à une œuvre, à un projet commun. La coopération est la capacité de collaborer à cette action commune ainsi que les liens qui se tissent pour la réaliser. La coopération est un mode d’organisation sociale qui permet à des individus ayant des intérêts communs de travailler ensemble avec le souci d’objectifs communs. Elle nécessite un certain degré de confiance et de compréhension.DSC_7611

Ce qui caractérise le projets « jeunes-francophones » c’est l’échange international avec d’autres pays francophones (utilisant la langue française) afin de transcender la barrière linguistique qui pour certains, peut s’avérer être une limite à la découverte de pays étrangers.

P1120601

Le projet s’insère également dans le plan d’éducation au outils numériques.
L’association du PARC de Breteuil en Normandie et la télévision participative MO-TV (Marènnes Oléron TV) s’insère dans le projet en tant que média participatif.
Les gens peuvent donc s’initier au reportage, à la réalisation vidéo, à la médiatisation du projet afin de le rendre visible pour le grand public et les institutions.