P1130499

Histoire…Breteuil, siège de la forteresse de Guillaume Le Conquérant !

P1130438Dans le cadre de nos chantiers jeunes, monsieur Toutenelle nous a fait la visite du site où se situait l’ancien château de Breteuil.


En 1054, le roi de France Charles le Simple s’arme contre les Normands.
Afin de compenser la perte de son château à Tillieres, Guillaume Le Conquérant ordonne la construction d’un châteaux à Breteuil sur Iton pour son fidèle ami et sujet Guillaume Fitz-Osbern.
Une carrière de pierre de Grison se situant à proximité permet de remplacer la forteresse qui était jusqu’alors en bois.P1130446

Au même moment, afin d’alimenter la ville en eau et protéger la forteresse, les étangs et marres sont creusés, le bras de l’Iton est forcé et le niveau d’eau égalisé. Un travail alors exceptionnel pour l’époque. Le bourg castral de Breteuil devient une importante plate-forme locale politique, militaire et économique.P1130538P1130480

En 1066, les troupes de Guillaume Le Conquérant traversent la Manche afin d’envahir l’Angleterre. C’est 12 000 normands qui s’engagent dans une bataille contre 7000 anglais, dirigés par le roi Harold Godwinson. Cette bataille a marqué l’histoire par un véritable coup de théâtre qui fera remporter la victoire  aux normands. En effet les Anglais s’étaient alors disposés en haut d’une butte, et de sorte à ce que les flèches ne puissent les atteindre frontalement.guillaume-le-conquerant-emmanuel-cerisier-historyweb-2

Les Anglais restant inatteignables et Guillaume ayant été déclaré tombé lors de la bataille, les normands avaient perdu tout espoir. Lorsque soudain, jusque la enseveli sous un amas de viande, Guillaume brandit son épée, par ce geste de renaissance il releva le moral de ses troupes. Il eu alors cette idée révolutionnaire pour l’époque, d’ordonner à ses archers de tirer vers le haut afin de contourner les défenses anglaises. Le roi Harold reçut alors une flèche dans l’œil, et fut achevé par un soldat Normand alors que ce premier était à terre. Abattre un homme à terre est un acte de guerre inadmissible, celui ci fut donc bannie.
Cette stratégie militaire assura la victoire des normands, et installa Guillaume Le Conquérant sur le trône de l’Angleterre.1024px-Bayeux_Tapestry_scene57_Harold_death

La forteresse de Breteuil sur Iton vit 300 ans de bataille se dérouler, tandis qu’elle vogue entre les frontières anglaises et française. Finalement détruite par Du Guesclin en 1378 et vendu pour 10 louis d’or, la plupart de ces pierres serviront à la construction de la ville ne subsistent que les parties hautes du château, surélévations ou buttes et restes de murailles.P1130498P1130490

Reportage: Florian Humbert & Julie Rault

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.